Vous êtes ici

Le « Général » Emmanuel De TAILLY au front pour galvaniser les Troupes du Groupe SABC

Emmanuel DE TAILLY, Directeur Général du Groupe SABC a effectué une visite de travail dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest les 22 et 23 janvier 2019, au cours de laquelle il a fait retentir la cloche du « One team, One goal. » Cette visite s’inscrit dans le cadre de la promesse tenue lors du séminaire commercial de Yaoundé. L’objectif était de faire le tour du pays pour toucher du doigt les réalités locales. L’éffectivité de cette visite, a due surprendre plus d’un surtout par sa rapidité.
 
Au vue de la crise sécuritaire que le Sud-Ouest traverse depuis plus de 02 ans et qui impacte négativement notre activité, le DG a tenu à commencer sa visite des sites de l’année 2019 par OMBE. A son arrivée le mardi 22 janvier, il a tenu à serrer la main de tout le personnel rencontré sur le site accompagné d’un message de réconfort « félicitations et tous mes encouragements. Continuez à tenir le flambeau plus haut, et gardez la même rigueur sur le respect des consignes de sécurité, tenez chaque matin un brief sur la sécurité et la sureté, je suis de tout cœur avec vous »

Arrivé au CC Bamenda à 10h20mn le mercredi 23 janvier, Monsieur DE TAILLY était en compagnie de ses proches collaborateurs : Gustave ZOA, Directeur régional de l’ouest, Anselme MENOUNA, Directeur de la distribution et Etienne MOUTNGUI, Directeur sureté et sécurité, environnement. Ils ont rapidement fait le tour du propriétaire avant d’entamer les rencontres avec le personnel et les prestataires vendeurs livreurs (PVL).
Au personnel, le DG a félicité ses collaborateurs pour les résultats impressionnants obtenus ces dernières années malgré la situation sécuritaire très tendue. Ce qui dénote de "la vitalité et de la solidarité de tous" a-t-il indiqué. "Je vous exhorte à renforcer l’esprit d’équipe et de rester solidaire. Le Groupe SABC est apolitique et toutes nos initiatives dans ce pays visent à contribuer au développement des communautés. Notre combat au quotidien est de vous protéger. Aucun d’entre vous ne perdra son emploi à cause des troubles actuels. Pour mieux répondre à vos préoccupations, nous attendons de vous un plan d’action (PDCA)."

Aux PVL, le DG n’a pas manqué de les féliciter pour leur courage et engagement « malgré les temps qui courent, vous faites un travail remarquable. Nous sommes conscients que votre activité n’est plus rentable et allons dès que possible pour ceux qui le souhaitent, redéployer certains d’entre vous dans d’autres régions. Pour ceux qui ne trouveront pas leurs comptes, on procèdera au rachat de leurs camions et ils pourront réintégrer le Groupe dès que la situation redeviendra normale ceci dans le cadre de la nouvelle distribution. »

Peu après sa visite au CC de Bamenda, le DG et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie aux autorités administratives et militaires de la région.
 
Chez le Général Agah Robinson, Commandant de la 5ème région militaire interarmées de Bamenda  entouré de son état-major ainsi que du général Commandant de la Gendarmerie, le DG a remercié chalereusement l’armée pour  le soutien qu’il apporte dans la protection de notre personnel et notre patrimoine. Le Général s’est félicité de la présence du DG et a promis poursuivre sa mission de protection des Hommes et des Biens.

Chez le Gouverneur Adolphe LELE LAFRIQUE, il était question de présenter les meilleurs vœux du Groupe SABC à l’endroit de l’administration du Nord-Ouest. Par la suite,  les deux hommes ont longuement évoqué les incidences économiques de cette crise dans la région. Le DG a ensuite exprimé sa satisfaction quant à la mesure prise par l’administration pour le retour au calme. Le Gouverneur a marqué son optimisme d’une reprise des activités économiques rapides.
 
Par ces visites dans les zones sous tension, le DG a montré en bon général qu’il n’hésite pas à braver le défi sécuritaire pour être proche du personnel.
Avant de repartir sur Douala, il s’est déclaré satisfait de l’accueil et de la sérénité  qu’il a pu découvrir dans les CC  même si des efforts sont encore à fournir au niveau de la Sécurité.